Donate Now Mobile Donation Download Form

Des soins oculaires pour Abrehet en Érythrée

Des soins oculaires pour Abrehet en Érythrée

 Abrehet est une femme ambitieuse qui adore aider les autres. Ce sont ces deux qualités qui l’ont incitée à faire carrière dans le domaine des soins de santé. Elle est maintenant infirmière en maternité à un hôpital général.

Abrehet doit avoir une bonne vision pour bien dispenser les médicaments. Sans cela, elle ne peut pas lire les étiquettes des flacons de médicaments et ne peut pas distribuer les médicaments aux femmes qu’elle soigne.

Il y a deux ans, la vue d’Abrehet a commencé à faiblir, ce qui lui a causé bien des ennuis. « Ces six derniers mois surtout, je ne pouvais presque plus faire mon travail. Je ne peux pas lire les dossiers des patients et les étiquettes des médicaments. Je ne peux pas voir les veines des patients. J’ai donc du mal à faire des injections intraveineuses. »

« Et chez moi, j’ai beaucoup de difficulté à faire mes tâches ménagères. Ça ne va pas bien dans ma vie depuis que ma vue a commencé à faiblir », ajoute-t-elle.

Étant mère de quatre enfants, Abrehet aidait aussi ses enfants à faire leurs devoirs. « Maintenant, je ne peux plus, poursuit-elle. Je ne peux pas voir ce qui est écrit. Comment pourrais-je donc les aider », demande-t-elle?

Abrehet a donc subi un examen de la vue effectué par un étudiant du service d’optométrie du collège des sciences de la santé d’Asmara. Le diagnostic : une erreur de réfraction. Le personnel de l’atelier optique lui a remis des lunettes qui avaient été préparées par les étudiants en formation.

Abrehet

« Je suis tellement heureuse d’avoir des lunettes, explique-t-elle. Je vais pouvoir recommencer à travailler, à faire ce que j’aime. Je vais pouvoir dispenser les médicaments et lire les dossiers des patients! Je vais pouvoir faire toutes les tâches d’une infirmière! Je vous en suis tellement reconnaissante! »

Abrehet est tellement impressionnée par le service et les soins prodigués qu’elle a décidé d’encourager tous ses collègues à subir un examen de la vue au service d’optométrie. « La vue est essentielle à notre travail et à nos patients. Des examens réguliers s’imposent. Je vais dire à mes collègues de venir ici pour se faire examiner, poursuit-elle. Je vous remercie tellement de m’avoir aidée! Vous avez changé ma vie », conclut-elle. 

Le programme des services optométriques en développement de l'Érythrée est le fruit d’un partenariat entre le Brien Holden Vision Institute, le collège des sciences de la santé d’Asmara et le ministère de la Santé d’Érythrée, avec l’aide financière d’Optometry Giving Sight.

Jusqu’à maintenant, 38 étudiants ont reçu un diplôme de technicien en optométrie. Ils ont été affectés aux centres de la vue des quatre coins du pays pour fournir des services liés à l’erreur de réfraction. Chaque année, une vingtaine de nouveaux étudiants s'inscrivent au programme.

TOP