Donate Now Download Form

Développer l’optométrie au Mali

Développer l’optométrie au Mali

Le diplômé Drissa Coulibaly fait sa maîtrise au Canada

Je suis un diplômé du premier groupe (2011) à avoir terminé le programme de la nouvelle école d’optométrie à l’Institut d'ophtalmologie tropicale de l'Afrique (IOTA) au Mali, école qui a depuis formé un total de 44 techniciens en optométrie pour l’Afrique de l’Ouest francophone. Je suis très fier et reconnaissant de faire partie d’un programme d’optométrie émergent, car je comprends la mesure dans laquelle l’optométrie peut avoir une grande influence et transformer les soins oculaires au Mali.

Depuis l’obtention de mon diplôme, j’ai travaillé à titre de technicien en optométrie et de professeur débutant à l’IOTA. J’ai la chance d’être au Canada en ce moment pour entreprendre une maîtrise en optométrie à l’École d’optométrie de l’Université de Montréal.

Cette belle occasion est finalement arrivée à moi après deux longues années d’efforts pour venir ici. Grâce au soutien de différentes organisations et personnes, mon rêve est devenu réalité.

Je suis très chanceux d’avoir été accueilli par Carole Melançon et Jean-Marie Desroches, que j'ai rencontrés au Mali lorsqu'ils étaient formateurs à l’IOTA en 2011. Commencer mon séjour avec ces personnes bienveillantes m’a permis de m’acclimater au contexte socioculturel du Québec et de me familiariser un peu avec la pratique locale de l’optométrie en passant quelques jours dans la clinique privée de la Dre Melançon.

Effectuer une maîtrise, à titre de premier diplômé du programme d’optométrie de l’IOTA à obtenir un diplôme d’études supérieures, me permettra de travailler en tant qu’optométriste pleinement qualifié et de donner des cours à l’IOTA au sein du corps professoral émergent. Parmi les avantages immédiats que je retire du perfectionnement de ma pratique, au fur et à mesure que je progresse dans mes études ici Canada, mentionnons l’amélioration de mes compétences dans la pratique quotidienne et l’acquisition de connaissances quant à des diagnostics précis, qui me permettent de comprendre le véritable pouvoir des compétences dans la pratique. Par ailleurs, de manière plus concrète, mes études me permettront d'approfondir mes connaissances, non seulement sur la santé oculaire et les soins cliniques, mais également sur la façon de planifier et de structurer de potentielles activités de recherche.

Je tiens à remercier sincèrement Optométrie porteuse de vision, le Brien Holden Vision Institute, Lions Sight International, l’IOTA et l’École d’optométrie de l’Université de Montréal de leur soutien, de leur aide financière et de leur confiance en notre potentiel futur au Mali.

TOP