Donate Now Mobile Donation Download Form

Programme One Bright Vision de CooperVision

Programme One Bright Vision de CooperVision

Offrir des soins de la vue à 30 000 enfants défavorisés en Inde

Les déficiences visuelles attribuables à des erreurs de réfraction non corrigées sont un grave problème qui touche 1 enfant sur 20 en Inde. Cela représente plus de 10 millions d’enfants qui ont besoin de lunettes. Nous savons que 80 % de l’apprentissage des enfants s'effectue par le traitement visuel. Sans une bonne vision, un enfant ne peut pas recevoir une éducation adéquate et cela nuit grandement à son avenir et ses futures possibilités d’emploi.

Grâce à l’appui de CooperVision Europe, par l’entremise de son programme One Bright Vision, plus de 30 000 élèves provenant de milieux défavorisés sur les plans social et économique feront un dépistage visuel cette année dans le cadre d'un mégaprojet mis en œuvre par l’India Vision Institute (IVI).

Students CV One Bright Vision

Élèves de l'école secondaire Lady Sivasami Iyer Girls à Mylaplore qui attendent leurs lunettes

« Les problèmes visuels de bon nombre d’enfants défavorisés ne sont pas détectés en raison d’un manque de connaissances et d’un manque d’accès à des soins oculaires », explique Vinod Daniel, PDG de l’IVI. « En donnant des lunettes aux élèves, l’IVI souhaite les aider à obtenir une bonne éducation et à améliorer leur qualité de vie pour leur donner la possibilité d’avoir un bon avenir. »

 

Plus de 20 employés de l’équipe CooperVision de l’Europe et l’Asie ont pris du temps à l’occasion d’une récente réunion régionale à Chennai pour voir le projet One Bright Vision et rencontrer quelques-uns des enfants qui recevront leurs toutes premières paires de lunettes.

 

Ils ont rencontré des enfants comme Lakshmi, âgée de 14 ans, qui avait de la difficulté à l’école, car elle ne voyait pas bien ce qui était écrit au tableau. Elle plissait ses yeux pour mieux voir et éprouvait parfois de la fatigue oculaire et des maux de tête. Même si elle avait une vieille paire de lunettes d’il y a quatre ans, son erreur de réfraction s'était aggravée et elle ne savait pas qu’elle devait effectuer un examen de la vue chaque année.

 

Depuis qu’elle a reçu des lunettes correctrices (œil droit : -3.25 DS / -3.00 DC*180; œil gauche : DS-3.50 DS / -2.50 DC*180), elle ne dépend plus des autres. Elle peut suivre les cours, se déplacer dans les escaliers et monter dans l’autobus sans l’aide de quelqu’un. Elle est heureuse de pouvoir effectuer des activités quotidiennes de façon autonome. Elle sait également qu’elle doit faire vérifier ses yeux une fois par année.

 

« Chaque enfant doit avoir une bonne vision », affirme Arnab Sarkar, directeur de CooperVision - Inde. « Outre l’éducation, elle influence également leur développement et leur qualité de vie. CooperVision est heureuse d’appuyer le programme de santé oculaire pour les enfants One Bright Vision, par l’entremise duquel Optométrie porteuse de vision et l’India Vision Institute (IVI) donnent une bonne vision aux enfants, surtout ceux qui proviennent de collectivités défavorisées où ils n’ont pas accès à des soins de la vue de qualité. »

Photo offerte gracieusement par l’India Vision Institute.

TOP