Lenardo va à l’université

Lenardo va à l’université

 

« Merci de m’avoir donné ce deuxième souffle de vie. »

 

La première fois que Lenardo s’est rendu compte qu’il avait un trouble de la vue, il avait huit ans.

 

« C’était tout embrouillé au tableau et j’avais beaucoup de mal à apprendre.Il me fallait dix fois plus de temps à lire une phrase que mes camarades de classe.Je me suis donc mis à accuser beaucoup de retard, raconte Lenardo. Ma capacité d’apprentissage a commencé à diminuer. Plus ma vision diminuait, plus je devais me fier sur mes amis, mes enseignants et les membres de ma famille pour tout faire. »

 

Malheureusement, il en est venu à un point où sa vue avait tellement baissé qu'il voyait à peine. Lenardo avait entendu parler des services de l’école d’optométrie à l’Université de Lurio, au Mozambique. Il y est allé sans tarder.Le diagnostic : taie cornéenne et kératocône. L'optométriste l'a ensuite recommandé à la clinique d'ophtalmologie, qui l'a envoyé en Inde pour une greffe de cornée.

 

Ensuite, il est retourné à la clinique aller chercher ses lunettes d’ordonnance.

« Pour moi, c’est la touche finale.Ça n'a pas été facile, physiquement et mentalement. Que je sois capable de bien voir aujourd'hui, c'est extraordinaire.Je suis tellement reconnaissant », ajoute-t-il.

 

Lenardo dit que sa famille est très heureuse pour lui. « Depuis que je peux mieux voir, je suis redevenu autonome.Mes parents s’inquiètent beaucoup moins et ils sont contents de savoir que je vais aller à l’université. Merci de m’avoir donné ce deuxième souffle de vie. »

 

Jusqu’à maintenant, le programme d’optométrie de l’Université de Lurio a produit 13 optométristes diplômés. Ils sont tous à l’emploi du ministère de la Santé et travaillent dans les hôpitaux publics.Soixante-treize autres étudiants sont inscrits à ce programme.

 

Optometry Giving Sight a accordé de l’aide financière à cette école, en collaboration avec le Brien Holden Vision Institute, le ministère de la Santé du Mozambique, l’institut technologique de Dublin et l'ambassade de l’Irlande au Mozambique.

Photo gracieuseté du BHVI